Motobecane

 

Elle était jeune et pure, comme une fleur à peine éclose. Les joues emperlées de la rosée matinale, son visage s’empourprait à la moindre oeillade appuyée d’un jeune homme fougueux. Les lèvres pimpantes jouent, par la grâce d’une hardiesse mesurée, avec l’objectif de l’appareil photo. Les flash crépitent, les déclics du reflex se font entendre. C’est dans la boîte.

Les bellâtres rôdent autour de la femme-enfant, fleuron du délice, auréolée du halo de la douceur angélique. Tendre poème esthétique. A l’ombre des jeunes filles en fleur, aurait dit Proust.

Naturellement, elle avait refusé de poser seins nus. Classique chez les débutantes. Le photographe n’avait pas insisté. Les assistants, oui.

D’ailleurs sur la photo, on décèle une petite moue ineffable, qui finalement, lui donne un air attendrissant et presque de victime, de plastron ou de martyre. Le noir et blanc très fin du tirage lui offre les traits et l’apparence d’une statue d’albâtre posée innocemment au milieu d’anciennes bécanes de collection. Ses lacets, si majestueusement défaits, et sa cheville libérée de toutes contraintes mettent en lumière son côté candide comme un simulacre d’inexpérience.

De longs cheveux blonds tombent, sur des épaules fébriles, avec élégance et une once de nonchalance. Dans le fond, on imagine des bruits sourds de moteurs qui toussent, s’emballent et vrombissent avec un enthousiasme palpable.

L’état de grâce est atteint avec ses doigts effilés qui glissent sur la carrosserie comme autant d’effleurements passionnés mais pondérés sur le corps de l’homme tant convoité. Courtisane des temps résolument modernes.

Un dernier coup dans le rétro, et l’on se tire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

%d blogueurs aiment cette page :